VOYAGE

Milan



La capitale de la Lombardie abrite un patrimoine culturel précieux dans chacun de ses quartiers. De la piazza del Duomo, au cœur de la ville, il est aisé de rayonner, à pied ou en métro, et pousser les portes pour plonger dans l’Histoire et les Arts, se poser entre deux expositions en prenant un « caffè al banco » au comptoir, puis terminer la journée par un aperitivo. La ville est frénétique, elle offre aussi des parenthèses hors du temps.



Le Duomo


Symbole de Milan, la cathédrale éblouit par son style gothique lombard, les innombrables flèches et sculptures de sa façade, et les déclinaisons chromatiques blanches, roses et grises de son marbre, le marbre de Candoglia. Piazza del Duomo, Milano


Les Naviglis


Canaux artificiels construits entre le XIIe siècle et le XVIe siècle pour le transport de marchandises. Cette activité commerciale s’est arrêtée dans les années 70. Aujourd’hui, le canal principal, le Naviglio Grande, bordé de restaurants et de galeries d’art, offre une alternative à la frénésie de la ville, pour un aperitivo ou une promenade dans un cadre coloré.


La Pinacoteca di Brera


Ce musée de peintures religieuses se situe dans un bâtiment baroque du XVIe siècle, le Palazzo di Brera, qui vaut à lui seul le détour et qui abrite également la Biblioteca nazionale Braidense et l’académie des Beaux-Arts de Brera. Inaugurée en 1809, la pinacothèque expose plusieurs écoles de peinture dont les grands maîtres de l‘école vénitienne et en particulier le plus grand tableau du musée : la prédication de St-Marc à Alexandrie de Gentile et Giovanni Bellini. Via Brera, 28, Milano


Le Bar Magenta


Ce café historique de Milan, ouvert en 1907, est toujours très fréquenté. Y passer le matin pour un café et un cornetto permet de prendre le pouls de la ville tout en admirant son style Art Nouveau. Via Carducci, 13, Milano


Le MUDEC

© Oskar Da Riz pour Stahlbau Pichler

Dans le quartier du design, à l’angle des Via Tortona et Via Bergognone, il ne faut pas manquer ce musée des cultures construit par l’architecte britannique David Chipperfield sur l’ancien site industriel Ansaldo. Un haut lieu des cultures du monde, performances et design. Via Tortona, 56, Milano


L’église San Maurizio al Monastero Maggiore


Les fresques de ses murs, réalisées par un élève de Leonardo Da Vinci, Bernardo Luini, contrastent avec la sobriété de sa façade. Elles participent de sa splendeur et de son surnom : la chapelle sixtine de Milan. Cette église de la Renaissance présente deux autres particularités, un orgue spectaculaire de 1554 et un tramezzo, petit couloir, qui la sépare en deux parties. Corso Magenta, 15, Milano


La Basilique Sant’Ambrogio


L’une des plus anciennes églises de la ville dont la construction débute au IVe siècle. Remarquable par son antrium. La lumière de fin de journée met particulièrement en valeur ses briques et son architecture de style roman lombard. Elle reste un lieu de pèlerinage avec la présence des reliques de Saint-Ambroise. Piazza San’t Ambrogio, 15, Milano


La Hora Feliz


Dans un quartier à l’écart du centre ville, facile d’accès en métro, l’aperitivo se décline dans une ambiance chaleureuse et latino. Pour une soirée entre amis. Via S.Vito, 5, Milano


Savini Milano 1867


Difficile de manquer cette institution milanaise au cœur de la Galleria Vittorio Emmanuele II tant sa décoration Belle Époque et les portraits d’illustres figures dans son entrée attirent le regard. Pour un thé ou un café. Piazza del Duomo, Milano


Galleria Vittorio Emanuele II


L’autre symbole de la ville, prestigieuse galerie du XIXe siècle, se prête à une lente déambulation pour son architecture et ses boutiques adjacentes. Piazza del Duomo, Milano


Texte et photos : Anne Affortit

Visiter
nos dernières escapades



Feuilletez
tous nos magazines
en ligne !