VISITE PRIVÉE

Nature hypnotique



Totalement intégrée au paysage de chênes verts, pins, et oliviers, la construction semble en lévitation. C’est une structure longiligne en béton, posée sur un socle de pierre. Elle rejoint par un sas en verre la maison originale. Une extension de verre rectiligne qui regarde le paysage.


Le salon totalement ouvert sur la nature, éclairé la nuit par les luminaires futuristes de Tom Dixon.

Julie et François, propriétaires de cette belle parcelle en hauteur, face aux collines, proche d’un charmant village, décident de créer une extension à partir d’une petite maison existante, la maison de François enfant, celle où il a grandit. C’est un projet ambitieux, sensible et unique. Ce sera la maison de leur vie. C’est l’agence d’architecture Brengues Le Pavec qui a le mieux définit leurs besoins, et imaginer ses lignes géométriques au milieu de la végétation. Son accès se fait par un sentier de cailloux qui longe des massifs de fleurs, de graminées, d’arbustes, délimités par des poutres de bois brut. L’orientation du bâtiment et la distribution des baies vitrées ont été définies d’après l’exposition solaire et le paysage : de grandes ouvertures nord-sud permettent la ventilation des pièces lors de la saison chaude.


La chambre avec vue sur la piscine reprend les codes couleur de la maison, bleu sombre et champagne.Une superbe suspension Vibia dynamise l’espace.

Les architectes ont choisi des matériaux naturels. Le sol a été réalisé en dalles de pierre de grande dimension créant une continuité entre l’intérieur et l’extérieur, effaçant ainsi toute limite. La haute entrée habillée de verre est un sas. Il sépare les pièces de vie situées dans l’agrandissement et les chambres dans la partie ancienne. La cuisine est un cube en bois de noyer intégrée à l’entrée, la salle à manger et le salon. C’est le cœur battant de l’expansion. Un plan de travail sombre en dekton, des portes de laque noire mate, la cuisine de L’Atelier de Saint Paul est à l’image de l’esprit maison, une grande réussite. Le temps passé sur le projet, le souci du détail font ici toute la différence. À portée de regard, le vert de la végétation, le bleu du ciel. « Nous sommes allés vers l’épure pour créer une atmosphère de blanc, de bois sombre et de verre » raconte Julie.


La cuisine en noyer et laque noire mate est le coeur de l’extension, des luminaires champagne Sammode électrisent le plan de travail en Dekton.Des tabourets en bois et métal (Danske), apportent élégance et légèreté à la pièce.

Dans le salon, les murs en parois de verre avec des montants très minces soulignent les points de vue et les jeux de lumière. Un large canapé de velours bleu nuit, les suspensions Tom Dixon apportent un esprit futuriste à l’ensemble. Cette création est à la fois une prouesse technologique et un véritable voyage poétique. Une casquette de béton court tout le long de la structure pour mieux abriter une terrasse suspendue. Des garde-corps de verre prolongent le regard vers le paysage. Les architectes ont travaillé une fluidité de libre circulation. Cette prouesse architecturale a été renforcée par le travail de l’extérieur qui a offert de l’esprit et de la cohérence à l’ensemble avec la création de la piscine à débordement conçue comme un plongeoir sur un océan vert. Elle est habillée de pierres de Bali pour mieux se fondre dans le jardin. Les plantations ont trouvé un terrain de prédilection et semblent se plaire tant leurs feuilles, leurs couleurs sont abondantes. La maison domine un panorama d’exception entre jardin paysagé, village médiéval et la mer qui brille au loin. Pour poursuivre notre contemplation nous grimpons quelques marches, le plafond de verre s'ouvre pour nous laisser passer, nous nous posons sur le toit, le vent agite quelques branches, le soleil descend doucement. François est ému, sa petite maison d’enfant est totalement transformée mais elle revêt aujourd’hui les atouts d’une nouvelle vie, plus proche de la nature, préservée et pleine d’avenir.


L’incroyable piscine à débordement habillée de pierres de Bali et sa plage en Ipé plongent dans la végétation.

Discussion avec Julien Brengues de l’agence d’architecture Brengues Le Pavec.

Comment a été décidé l'extension et l'intégration avec la maison existante ?
La maison existante est un héritage familial et présentait des surfaces généreuses. En fond de parcelle, elle nous offrait la possibilité de construire une extension devant profitant de meilleures orientations. Nous avons donc proposé de composer avec elle, en lui conférant la zone nuit, qui nécessite des espaces plus petits, intimes. L'opacité que présente la maison existante, de caractère traditionnelle est de nature très opaque. Les volumes s'y prêtaient donc. L'extension, d'une architecture très contemporaine et en contraste total avec l'existant, devait permettre de profiter au maximum de la vue panoramique sur le paysage.

Quelles ont été les principales contraintes ?
Réussir cette intégration en jouant sur les contrastes forts traditionnel / contemporain. Au départ, une des contraintes a été la réflexion sur la forme de la future construction sur un terrain de forme très longiligne. Elle s'est avérée être en fait un atout, générant un linéaire de terrasses et d'ouvertures importantes sur l'extérieur.

Quels étaient les besoins et envies des propriétaires ?
Les clients souhaitaient une maison conviviale, agréable à vivre et profitant au maximum des atouts du terrain.



Les matériaux utilisés ?
Du point de vue constructif, nous avons travaillé sur une structure mixte (béton et acier) nous permettant de réaliser les grands porte-à-faux ainsi que les grands volumes verriers. À l'intérieur et l'extérieur, le choix s'est porté sur des matériaux bruts et nobles tel que la pierre, le bois, le métal afin de ramener une ambiance chaleureuse et intimiste...

Le jardin a-t-il été également conçu par votre agence ?
Le jardin a été pensé afin d'être en totale symbiose avec le terrain et la maison. Il devait proposer plusieurs ambiances et fonctions (sous-bois, pré, restanques...) selon son emplacement et selon la pièce de la maison. Là aussi, la conception des espaces extérieurs ont fait parti des longs échanges avec les propriétaires.


Architecture : Brengues Le Pavec architectes
www.brengues-lepavec.com

Menuiseries : Daniel Bories
www.danielbories.fr

Cuisine : Atelier Saint-Paul
www.atelier-saintpaul.fr

Cheminée : Cheminées Barthélémy Diaz
www.barthelemy-diaz.fr

Mobilier / luminaires : Loïc Group
loic-group.com

Salles de bain : Volum
www.volum-showroom.fr

Carrelages extérieurs, piscine : Perles de Pierre
www.perles-de-pierres.com

Carrelages intérieurs : Cimenterie de La Tour
www.cimenterie-de-la-tour.com

Domotique : Brochet Domotique
www.brochetdomotique.com


Texte : Isabelle Aubailly • Photos : Juliana de Giacomi