VISITE PRIVÉE

Refuge de vacances, le Mas de la Poste


Proche des plages et des vignes du Pic Saint-Loup, cette maison à l’abri d’une végétation préservée est le repaire de François Trinh-Duc, de sa femme Violaine et de leurs deux turbulents garçons. Un projet qui leur tient à cœur car, natifs tous les deux de la région, ils voulaient absolument pouvoir un jour, vivre à Montpellier.
Caché au milieu d’un paysage verdoyant, de cultures fruitières et de pins parasols, loin de toute habitation, le mas de François et Violaine est devenu pour leur famille « nomade » un véritable camp de base. Pour François c’est l’endroit où se ressourcer d’une vie professionnelle sportive très intense. Sur la terrasse ombrée de canisses qui regarde la piscine on découvre un coin détente avec ses larges banquettes colorées, sa douche d’extérieur et son bassin bleu turquoise. Pour Violaine c’est le lieu qu’elle a voulu créer à leur image pour mieux se retrouver.




Le Mas de la Poste était un lieu de passage. Au début du XIXe siècle, les diligences s’arrêtaient là pour une nuit avant de reprendre la route vers le grand sud. Trois grands cyprès immenses bordent la maison. Alors, François nous conte l’histoire des cyprès : quand vous aperceviez un cyprès devant une bâtisse il signifiait que vous pouviez trouver à boire, deux cyprès voulaient dire que vous pouviez y manger et 3 cyprès que vous pouviez aussi y dormir.
« Le mas était en bon état mais ne correspondait pas du tout à notre façon de vivre car très sombre et plein de petites pièces » raconte Violaine. En conservant l’architecture, des cloisons ont été abattues pour laisser entrer la lumière, les menuiseries ont été revues en conservant l’acier, le matériau d’origine. Des linteaux ont permis de rehausser les portes de chaque pièce. L’atelier attenant à la maison était en piteux état, il a été supprimé et remplacé par une large cuisine totalement ouverte sur le jardin. Les tomettes d’origine ont pu être conservées et leur belle teinte terracotta réchauffe toutes les pièces de vie du rez-de-chaussée.




La décoration est très soignée, choisie avec goût par Violaine qui s’est prise totalement au jeu de la réhabilitation de chaque pièce. Banquette en coton et lin gris, fauteuils berbère en toile écrue, tables de bois clair, plantes volumineuses et objets chinés. Un style bohème qui sied parfaitement au goût de toute la famille, en parfaite harmonie avec l’environnement.
Le dortoir des enfants a été réalisé sur-mesure par un menuisier ami et il peut accueillir six enfants. Les deux garçons adorent s’y retrouver pour des moments calmes ou plus dynamiques comme une bataille de coussins !
À l’étage, quatre chambres sous les toits et deux salles de bain distribuées le long d’un haut couloir. Là aussi la décoration très présente s’inspire des tendances actuelles. Chaque pièce arbore un mur de papier-peint souvent très original qui donne le ton à toute la chambre.




Des dessins au crayon d’animaux sauvages (Bien Fait Paris) pour illustrer la chambre d’enfants aux couleurs douces et matières naturelles. Un tipi de toile jaune est posé sur le parquet ancien, table de nuit en bois brut , coussins étoile assortis au tipi offrent une nouvelle chambre enfant cosy et joyeuse. Des fleurs immenses tapissent un mur de la chambre parentale. Les poutres d’origine ont été peintes en blanc, un lit immense est capitonné de velours sombre et une fenêtre ouvre sur le jardin pour offrir une chambre sous les toits chaleureuse et pleine de promesses. On aime cette liberté de ton qui mêle les matériaux actuels aux éléments du passé comme les pierres et le bois.
Il aura fallu 18 mois de travaux pour réhabiliter les 400 m2 du mas mais le résultat est à l’image de François et Violaine, conviviale et authentique. Une maison où l’on se sent bien, telle une maison de vacances. Dès que le soleil pointe son nez, toute la famille profite du jardin et de ses différents coins aménagés ; l’espace piscine, le jacuzzi caché derrière les bambous, le putting de golf et le terrain de pétanque. Chacun trouve sa place, confortablement installé dans le salon d’extérieur, ou sur la terrasse avec barbecue aménagé pour de longues tablées joyeuses.
« Cette maison a été un vrai coup de foudre, car elle nous permettait de réaliser notre rêve : réaliser un lieu plein de charme dans une bâtisse ancienne à notre goût » chuchote Violaine.
Les vacances sont bien là alors toute la famille va pouvoir profiter à fond du bassin bleu, du jardin méditerranéen et des longues soirées d’été. Dans une niche de la façade rose, une vierge protège toujours le mas comme elle le faisait il y a plus de 100 ans pour chaque voyageur qui venait dormir quelques heures sous son toit. Le Mas de la Poste peut se louer pour des séminaires ou de joyeuses semaines de vacances.


Le Mas de la Poste
34130 Saint-Aunès
www.masdelaposte.com

Décoration intérieure : La Petite Décoratrice Française
lapetitedecoratricefrancaise.com


Texte : Isabelle Aubailly
Photos : Greg Robinson