VISITE PRIVÉE

Les Baraquettes, by Tarbouriech


Vivre quelques jours dans un cabanon de pêcheur. Situés sur la colline du magnifique Mont Saint-Clair, ces petites maisons, ici on dit « baraquettes », oasis de verdure, sont à 5 minutes à pied de la mer, de la corniche et du centre ville de Sète. C’est la nouvelle expérience que vous propose la Famille Tarbouriech.
Au cœur d’un jardin méditerranéen, ces petites maisons en bleu et blanc sont un lieu de villégiature où détente rime avec plaisir. Haut lieu de la vie Sétoise, ces cabanes ont servi tour à tour pour les familles de pêcheurs, puis transformées en ateliers d’artistes pour les précurseurs de « la figuration libre ». Très prisées elles se transmettent de génération en génération comme un trésor de bien être, un lieu hors du temps. On s’imagine parfaitement pieds-nus, en robe légère, les yeux rivés vers la grande bleue, profiter de l’instant présent : la mer, le vent, l’odeur des pins, les cigales…




La baraquette sètoise, un héritage de l'Âge d'or
Au 19e siècle, la ville de Sète connait un essor sans précédent. La vigne est alors florissante entraînant les activités annexes telles que la tonnellerie. Le port profite à plein du commerce intra méditerranéen. La pêche est souvent fructueuse. Cette prospérité est restée dans les mémoires comme « l’Âge d’or de Sète ». La ville est en effervescence et les Sétois prennent l’habitude de passer le dimanche dans la verdure du Mont Saint-Clair, inhabité car privé d’eau courante. Les cabanes à outils sont vites rendues plus confortables et plus spacieuses et deviennent le refuge des loisirs. On s’y réunit, pour parler politique, poésie et surtout… faire honneur à la bonne chère. En 1850 plus de 500 baraquettes sont recensées. Progressivement le Mont est reconnu, mais les précieux cabanons se transmettent de famille en famille, comme des îlots d’art de vivre. Au cours de la seconde moitié du vingtième siècle, les artistes sétois dont Pierre François, inspirateur de la « figuration libre » éliront domicile dans ces paradis modestes, où la mer, la lumière et les parfums se conjuguent pour inspirer la création. Résider dans un cabanon sétois aujourd’hui, c’est renouer avec l’héritage de tant de moments heureux, mettre ses pas dans ceux des pêcheurs, artisans, créateurs qui on donnés une âme à ces lieux.




Nous avons rencontré Florent Tarbouriech du domaine Tarbouriech à Marseillan et chef d’orchestre de ce nouveau lieu de vacances.
Les Cabanes de Pêcheurs sont un complément à votre offre de tourisme autour de l'étang de Thau ?
Tout à fait, nous avons la chance de vivre dans un environnement privilégié et varié. On ne vit pas de la même au bord de la lagune ou près de la corniche. Les cabanes de pêcheurs ont le privilège de proposer des journées proches de la plage et proche de la ville de Sète Nos diverses offres permettent de faire partager les multiples facettes de notre art de vivre. Sète, ville d’artistes est un parfait mariage entre la mer, la vie culturelle, les musées, la plage, la vie festive et sa gastronomie spécifique. Sète, c’est notre ville natale, où nous vivons heureux en famille, et Marseillan notre ville de Cœur, nous souhaitons vous faire découvrir nos lieux de vies. C’est dans ce sens que nous proposons les cabanes qui permettent aussi de répondre aux nombreuses demandes que nous recevons pour les longs séjours en famille ou entre amis.

Les maisons de pêcheurs sont des rénovations de cabanes existantes ou une construction récente ?
Ce sont des rénovations, ces baraquettes ont été construite en 1965 …l’année de ma naissance. Tout en les dotant de tout l’agrément dont peut rêver un voyageur moderne, nous avons voulu conserver l’authenticité de leur caractère.
Elles se situent Rue Jean Vilar, à deux pas de la corniche, du centre-ville et de la plage. Elles bénéficient d’une vue sur « la mer toujours recommencée » chère à Paul Valéry. Si l’ambiance évoque immédiatement une cabane de pêcheur, les prestations sont en phase avec les désirs de voyageurs amoureux de leur bien-être : la possibilité d’y séjourner à 6, de profiter d’un jardin privatif avec son jacuzzi , son barbecue et son hamac ! Une halte idéale pour deux familles.

Par qui les travaux de rénovation ont-ils été effectués ?
On ne change pas une équipe qui gagne, on retrouve au pilotage Sabine mon épouse et la famille Rondony (Elisabeth et Thomas).Leur style correspond à nos attentes et le succès du Domaine à Marseillan m’a conforté dans l’idée de conserver une décoration chic et bohème, un esprit vacances en bord de mer qui correspond aux attentes de nos clients actuels. Mobilier de bois fabriqué sur mesure, objets chinés, flotteurs de verre en guise de suspension, filets de pêche et portes de bois brut.

Proposez-vous un service de conciergerie ?
Nous avons signé un contrat de collaboration avec SOluxe, un nouveau service de Conciergerie qui propose un large choix d’activités sportives et culturelles sur notre région.

Vous avez encore de nouveaux projets ?
Sur la propriété de la Colline, il y a les 5 baraquettes et le Couvent… Les religieuses y venaient se reposer l’été et prendre le bon air sur la colline près de la mer jusqu’en 1905. Puis la Laiterie de la Colline s’est installée à Sète pour approvisionner en lait toute la ville Notre projet est de rénover cet ancien couvent en état de délabrement avancé en appartements offrant un très haut niveau de prestation. Comme nous l’avons fait à Marseillan avec le domaine Tarbouriech, il faut sauver le patrimoine en lui donnant une nouvelle vie, en offrant un futur à son passé.


Cabanons de pêcheurs by Tarbouriech
Tél. : 04 48 14 00 30
www.locations-sete.fr


Texte : Isabelle Aubailly
Photos : Tarbouriech