VISITE PRIVÉE

Retraite hédoniste au cœur de l’Écusson


À Montpellier on est jeune, on fait la fête et on vit dehors. Pourtant, Cyprien, acteur du monde du spectacle a trouvé son lieu de prédilection, un espace qui possède une énergie relaxante, qui se fond littéralement dans la ville et cultive une esthétique unique. Là, tout n’est qu’ordre et beauté, luxe, calme et volupté…
Lorsque Cyprien décide de retrouver le sud après de longues années parisiennes il cherche un appartement au cœur de l’Écusson afin de continuer à vivre en ville mais en fuyant les nuisances de la capitale. Il aime les rues piétonnières, la lumière de l’hiver dans le sud, les pierres anciennes et l’art contemporain. Après plusieurs visites, il tombe littéralement amoureux de cet espace en U construit autour d’une cour ouverte au ciel de méditerranée.
Le lieu ne correspond pas à ses goûts, mais il imagine immédiatement le potentiel de son emplacement et de ses structures : un plafond à 3,5 mètres, des murs de pierres, des plafonds en moulure du XVIIe. Ce sont d’anciennes écuries d’un hôtel particulier classé et Cyprien puise son inspiration dans des lieux chargés d’histoires. Il faudra 12 mois de travaux pour rénover et décorer à son goût les 200 m2 de cet appartement en rez-de-chaussée sur cour. Tous les plafonds, les sols, la plomberie, l’électricité sont refaits avec les contraintes des Bâtiments de France notamment dans les ouvertures et les matériaux utilisés. La cour est totalement restructurée avec une dalle neuve, des murets de pierre sèche, des plantations.


La cuisine design et ses voutes ancestrale est très chaleureuse avec ses chaises colorées et ses « joueurs de cartes ».

Suite parentale au mobilier chiné, rideaux et jeté de lit Caravane et toile majestueuse de tauromachie.


Le design de l’appartement a été pensé pour respecter au maximum l’héritage de nos ancêtres tout en apportant une incroyable modernité. Aucun mur, aucune ouverture n’a pu être modifiée. Seules quelques cloisons ont été abattues et deux mezzanines ont pu être créées afin d’accueillir une salle de bain d’un côté et une chambre de l’autre côté.
Toute la décoration très soignée est due à Cyprien, maître en la matière. De par son métier de réalisateur pour le cinéma et la télévision, il a en tête les proportions, les teintes qui s’accordent et les objets essentiels à l’équilibre d’un lieu. Son but était de créer une atmosphère décontractée, chaleureuse et lumineuse en adéquation avec l’espace et son histoire. Pour cela, il est allé chiner aux puces à Paris, le dimanche au Peyrou et il a complété sa sélection par des pièces contemporaines ethniques chics. Les textures - lin brut, métal, corde - apportent une touche chaleureuse aux pierres et au sol. Sa collection d’art et d’objets vient orner les murs et Cyprien excelle dans le mélange joyeux des tableaux et sculptures. Il court les galeries de New-York, de Londres ou Paris et il sait quelle photo ou œuvre pourra parer sa tête de lit ou habiller son salon. Son intuition est sûre et contribue à réaliser un lieu unique.


Le salon est habillé de larges canapés Caravane et des plus belles œuvres de la collection de Cyprien.



Cyprien adore cuisiner alors il a choisi cet espace aux voûtes ancestrales pour installer des meubles ultra-contemporains, son piano de cuisine en inox et sa longue table de bois brut réalisée sur mesure. Une énorme tête en zinc chinée semble flotter en l’air et « les joueurs de cartes » offrent leurs couleurs vives aux regards amusés.
On aime les deux larges canapés en lin de Caravane et les œuvres d’art en harmonie du salon. On adore la salle de bain en mezzanine ouverte sur le salon avec ses murs de marbre et sa baignoire en îlot et on dormirait bien dans la large chambre ouverte sur un bureau aux teintes ensoleillées. On passerait des heures à discuter dans la cuisine au plafond de voûtes et à la décoration colorée. Enfin, on aimerait lire allongé sur le large sofa du petit salon les yeux rivés vers la bibliothèque.
La cour illuminée par le soleil de cette belle journée de printemps nous invite à converser, assis confortablement dans les fauteuils Paola Navone. Un olivier de belle hauteur ouvre ses bras vers le ciel et l’on se plait à imaginer la douce vie de Cyprien au cœur de la cité montpelliéraine. À quelques pas la foule, la chaleur des rues encombrées, la vie tonitruante de la ville…
Ici tout n’est que calme, beauté et art.


Le bureau année 50 est ouvert sur la cour ombragée de Cyprien et bénéficie de la lumière naturelle.

Le salon de lecture avec sa chambre en mezzanine.

Cuisine Bulthaup, luminaires et tabourets : LLuck / Montpellier
Canapés d’extérieur : Paola Navone pour Emu
Canapés intérieur et coussins : Caravane chez Maison Violette / Montpellier
Plantations : Amarger / Castelnau-le-Lez
Tapis : Chez Soufiane / Marrakech


Texte : Isabelle Aubailly
Photos : Greg Robinson