VISITE PRIVÉE

Écrin de velours


Aux portes des rues piétonnes de la ville ancienne et tout proche du Jardin des Plantes, Florence et Pascal sont tombés sous le charme de cet espace à l’emplacement idéal pour leur famille. Un écrin éclectique, épuré et douillet, où la lumière naturelle vient sublimer cette rénovation unique.



Il y a deux ans, Florence et Pascal arrivent dans notre belle ville du sud pour des raisons professionnelles et ils sont en quête du lieu idéal pour s’installer avec leurs deux grandes filles. Dès la première visite, Florence est séduite par l’espace : des bureaux anciens sans trop de charme et aux couloirs nombreux mais dans un site unique et aux multiples fenêtres. Un hôtel particulier avec une belle histoire où, dès la porte cochère franchit, on découvre un monde empli de sérénité et de beauté. Au milieu de la cour, une belle église dresse sa flèche vers le ciel. Un couvent devait certainement offrir sa simplicité et son calme à des religieux en quête de spiritualité au cœur du XVIIIe siècle. Pour pouvoir se projeter entièrement, ils font appel à l’agence d’architecture Brengues-Le Pavec spécialisée dans les rénovations d’appartements Haussmanniens et dans la création de villas très contemporaines. La rencontre avec les architectes est déterminante car elle leur permet de valider cet ambitieux projet. Brengues-Le Pavec ont carte blanche et ils imaginent restructurer entièrement le lieu en oubliant les couloirs sombres et les pièces sans charme. Toutes les cloisons sont détruites pour faire apparaître un volume idéal et faire entrer la lumière. L’appartement est conçu autour de deux grands cubes qui structurent l’espace et délimitent les parties jour et nuit.



On entre dans la pièce principale pour découvrir un salon lumineux et sa cuisine atelier. Un immense mur noir troué de niches astucieuses permet des rangements multiples jusqu’au plafond et crée une séparation avec les salles d’eau et les chambres. La plus belle réussite est pour nous cette verrière qui encadre toute la cuisine pour à la fois séparer et ouvrir sans cloisons. Les lignes du cube s’associent avec les meubles noirs de la cuisine et le reste de l’espace. Un profond intérêt pour les matériaux que l’on retrouve dans les sols et les murs en totale harmonie avec l’architecture. Du parquet ancien brut pour toutes les pièces et les couleurs sombres des placards contrastent avec la blancheur de tous les autres murs et la gaieté des carreaux ciments qui habillent le sol de la cuisine. L’îlot central réalisé par les architectes s’harmonise avec les reflets chaleureux du bois des tabourets hauts et le plan de travail en chêne massif.



Les portes masquées dans le mur foncé contemporanéise l’ensemble et l’on découvre chambres et salles d’eau orchestrées avec beaucoup de goût et de passion. Couleurs douces, matières naturelles, rangements cachés et objets choisis provoquent le rêve et la quiétude indispensables au repos et à la réflexion. Si la lumière naturelle est omniprésente dans chaque pièce grâce aux larges fenêtres ouvertes sur la cour grandiose et sur la rue calme, toute l’électricité a été scénographiée pour offrir des ambiances différentes et sublimer chaque lieu. L’imposant tapis au centre du salon, la cuisine en lévitation, le lin des draps de lit et les appliques poétiques contribuent à la beauté de cet écrin où toute la famille se retrouve aujourd’hui avec bonheur et grands éclats de rire. Un havre de paix où la modernité a apporté panache et nouvelle vie à ces pierres ancestrales.



Architecture : Brengues - Le Pavec
brengues-lepavec.fr

Carreaux Ciment : Cimenteries de la Tour à Lavérune
www.cimenterie-de-la-tour.com

Parquet : ATB parquet à Lattes
www.atb-parquets.fr

Appliques couloir : Violette à Montpellier
www.boutique-violette.fr

Papiers peints : Tagomago à Montpellier

Appliques chambres et tabourets bar : RBC Design Center
www.rbcmobilier.com

Peintures : Flamant


Texte : Isabelle Aubailly
Photos : Juliana de Giacomi et Brengues / Le Pavec