VISITE PRIVÉE

L’art de rêver au siècle des lumières


Un appartement unique remis au goût du jour par un fabuleux metteur en scène.



Au XVIIe et XVIIIe siècles, plusieurs projets d'urbanisme et de nouveau monuments sortent de terre à Montpellier.
De nombreux hôtels particuliers reflètent l’engouement pour cette ville, qui sera à nouveau interrompu par la Révolution. Au XIXe siècle, de grands travaux d’urbanisme, inspirés par ceux de Hausmann à Paris, viennent changer le visage de l’ancien quartier historique, l’Écusson. De nouvelles artères, bordées de beaux immeubles voient ainsi le jour, comme par exemple l’actuelle rue Foch et son palais de Justice, d’inspiration gréco-romaine.
Si les façades extérieures de ces hôtels particuliers ont été conservées en bon état et pour beaucoup nettoyées et rénovées, les appartements ont parfois passé les années sans être modernisés.
L’appartement d’Olivier et sa petite famille trouve aujourd’hui une vraie résonance aux siècles passés tout en invitant la modernité et le confort actuels. De son métier de marchand de biens, il a reçu le goût de l’histoire et des arts anciens. Olivier a un véritable coup de cœur lorsqu’il visite ces bureaux sans âme situé au premier étage d’un bel immeuble XVIIIe. Les volumes sont incroyables et les possibilités multiples. Il décide d’installer là son décor de vie. Deux ans de travaux titanesques seront indispensables pour venir à bout de cette rénovation.




L’ensemble a été entièrement repensé pour mettre en valeur les beaux volumes, les plafonds aux moulures d’époque, l’escalier de marbre. Il a su respecter l’empreinte classique du lieu en l’adaptant à leur mode de vie et surtout il a su retrouver au travers des bureaux un lieu de vie qui avait existé il y a très longtemps.
Des cloisons sont supprimées, la mezzanine est revue, l’organisation des espaces est totalement reconsidérée. Les travaux les plus lourds concernent l’électricité et la réfection de tous les murs et sols. Le tissu tendu aux murs est arraché mais c’est tout le crépi caché derrière qui s’effondre. Les faux-plafonds sont cassés pour laisser apparaître les moulures d’époque. Le parquet flottant et la moquette sont otés pour découvrir des carreaux ciment et du granito très anciens. Les carrelages trop abimés ne pourront pas être conservés. Des nouveaux carreaux ciment graphiques vont venir habiller le sol de l’entrée, de la cuisine et créent une impression de modernité en blanc et noir.
Les pièces de réception s’organisent au premier niveau avec la cuisine ouverte sur la vaste entrée et la salle à manger. Dans la continuité le salon avec vue sur le parc et les platanes offre une large perspective sur les pièces en enfilade et la chambre en mezzanine.




Les couleurs rythment l’ensemble et plantent le décor : du rouge vermillon pour la salle à manger, du gris perle pour le salon et du gris anthracite pour la cuisine. Les plafonds ont retrouvé leur beauté d’antan et l’éclairage met en valeur les moulures et scènes sculptées. Une large banquette contemporaine s’associe à l’immense luminaire aux griffes de diamant dans le salon très lumineux, une table de bois brut et ses chaises colorées offrent convivialité et gaité à la salle à manger. La cuisine résolument moderne est intégrée dans le décor et les spots lumineux mettent en valeur les portes en laque grise.
La cage d’escalier est immense avec son escalier de marbre, ses deux miroirs immobiliers et ses bacs art déco en pierre de taille. Il dessert l’étage qui accueille 3 chambres, deux salles de bain et un appartement indépendant très calme avec vue sur des jardins secrets.
Olivier a reconstruit la mezzanine et sa verrière pour profiter de la lumière naturelle. C’est aujourd’hui une suite parentale avec sa chambre virginale et sa salle de bain graphique et baignoire à pattes de lion. Ses deux filles profitent d’une jolie chambre qui ouvre sur un balcon paisible. Elles peuvent admirer les saisons et jouir de la nature qui s’épanouit dans le jardin.
Enfin, un bel appartement totalement dépoussiéré et modernisé, bénéficie d’un parquet blond, de murs blanchis et de larges ouvertures sur les frondaisons.
Les anciens bureaux ont totalement disparu pour laisser place à un espace unique au cachet historique où le confort n’exclut pas le raffinement. Un style précieux, empli de charme et de modernité à la signature graphique. Cette rénovation est formidable et un simple coup d’œil ne peut laisser indifférent tant l’empreinte du temps passé a su être mise en valeur.


Décorateur et créateur d’espaces : Olivier Hannibal -www.milleneufcent73.com
Sanitaires : Porcelanosa à Pérols
Cuisine : Ikea Montpellier
Papier peint suite parentale : wwwpapierpeintdesannees70.com
Cet incroyable appartement est à la vente chez Mat&Seb Immo - www.mat-seb-immo.com
1 rue Saint-Paul à Montpellier - Tél. : 04 67 12 01 20


Texte : Isabelle Aubailly
Photos : Juliana de Giacomi