VISITE PRIVÉE

La maison graphique


Au cœur d’un bois de pins parasol, une incroyable entrée invite à grimper les larges marches de béton pour découvrir une villa aux lignes parfaites. Eric, parisien d’origine et amoureux de la région, a cherché pendant plusieurs mois une maison lumineuse avec de grandes baies vitrées et un jardin à l’abri de tout voisinage. Il y a le Montpellier ancien avec ses hôtels particuliers aux murs de pierre ocre et il y a le Montpellier des collines, caché sous les pins et les chênes verts : le sentiment d’être à la campagne à quelques minutes du centre-ville. Une atmosphère hors du tumulte et des embouteillages qui a séduit Eric. La villa n’est alors pas terminée. La piscine fuit et le jardin est laissé à l’abandon. Mais l’architecture lui plaît et mieux encore, la situation est idyllique. Eric s’installe rapidement et apprend à vivre au soleil avec beaucoup de plaisir. Les larges baies vitrées du salon s’ouvrent totalement et invitent à se promener sur les larges dalles de la plage extérieure. Une vie dedans-dehors, sans aucun dénivelé, en toute simplicité avec la nature pour seul horizon.



Une décoratrice d’intérieur, Karine Agonayan, l’aide à mieux concevoir ce grand salon et à imaginer une immense bibliothèque pour ranger ses livres, ses objets d’art. Dès l’entrée notre regard est happé par le patio ouvert sur le salon et par les couleurs douces de l’ameublement intérieur. Les volumes s’épurent et s’enrobent du sol au plafond d’un blanc pur. La couleur prend une autre dimension. Du cuir naturel sur les chaises, du bleu très pale sur le tapis du salon et des tons pastel sur les multiples coussins du canapé gris perle d’une touchante sobriété. Eric converti au design guide son choix vers des fauteuils et des tables dessinées par des designers connus. Dans son salon il a harmonisé l’espace avec une cheminée Focus qui contribue encore, au côté graphique des pièces de vie et apporte chaleur et réconfort les jours froids.




La table de déjeuner est un coup de cœur : des pieds sculpturaux en hêtre soutiennent un grand plateau d’acier très fin. Une œuvre d’art au centre de l’espace ! Totalement ouverte, la cuisine “panache” aux modules bas, îlot central et deux hottes à l’esprit design. Les façades en laque noire sont rehaussées de dessins cubiques. Ses formes suivent la silhouette séduisante de ces pièces de vie. La chambre parentale située à l’étage est une leçon d’épure en noir et blanc. Les jeux de lumière, le dessin des fenêtres et des luminaires, semblent un tableau abstrait de lignes pures. La chambre ouvre sur une immense terrasse de bois exotique sur laquelle on peut rêver, les yeux tournés vers les étoiles.




Enfin, les chambres des enfants ont chacune leur caractère affirmé. La chambre de Lou, pleine de vie avec une immense photo pop des années 70 et son linge de lit encore enfantin, garde un côté très moderne et jouit également d’une belle ouverture sur la piscine. La chambre de Gaston est une invitation au voyage avec sa belle photo d’un paysage lointain et sauvage. Des touches de couleur sont apportées par les coussins, le plaid et une jolie lampe cuivrée, très à la mode. Les différentes plantations du jardin et l’incroyable piscine miroir gris profond s’harmonisent parfaitement avec l’architecture et trouvent un prolongement dans l’aménagement intérieur de la villa. Le graphisme naît des lignes architecturales, du mobilier choisi et des plantations sélectionnées : un parfait équilibre au cœur de la modernité !


Architecte : Véronique Maestre et TG Promotion
Décoratrice d’intérieur : Karine Agonayan
Canapé salon et luminaires : RBC Design Center
Table salle-à-manger : LLuck
Chaises cuir salle-à-manger : BO Concept
Tapis et table basse du salon : Roche Bobois
Ameublement intérieur, dressing : Quadro
Bibliothèque salon : L’Esprit Contemporain
Tableaux photos des chambres : Yellow Corner
Cheminée : Focus
Cuisine : Kitchen Interieur
Piscine et Spa : Hyméo
Paysagiste : Vert Parc


Texte : Isabelle Aubailly
Photos : Juliana de Giacomi