VISITE PRIVÉE

La maison sur le sable


Une parenthèse, un rêve…

Un paysage de vacances… la mer bleue s’étend sous nos yeux, le sable blanc court sous nos pieds. Comme un bateau échoué sur la plage, la maison de Valérie et Pierre s’est posée face à leur paysage préféré : les flots changeants de la Méditerranée. Passionnés de voile, ils ont sillonné toutes les mers et les océans. Cette villa est alors comme une évidence. Un jour de chance, le destin, Valérie et Pierre trouvent à la vente une très vieille maison de pêcheurs quelque peu abandonnée sur cette longue langue de plage dans la ville de leurs vacances. En quelques minutes ils ont décidé de vivre ici au plus près des éléments qui leur offrent leurs plus beaux souvenirs. La petite maison des années 30 est en mauvais état mais l’emplacement est idéal.


Très vite, ils décident de travailler avec une architecte, Marie Orssaud, qui a déjà réalisé des projets sur le littoral et dont le travail sur les matières leur plait. Marie prend la décision de garder la petite maison afin de pouvoir avoir un accès direct sur le sable. Elle imagine des extensions de béton banché et bois pour offrir à Valérie et Pierre une maison à la fois contemporaine et chaleureuse. La colonne vertébrale de la maison est un immense escalier de béton et son patio intérieur, qui offre à la maison une lumière naturelle incroyable et une vue sur la mer pour toutes les pièces. Il permet également une ventilation idéale du nord vers le sud, élément indispensable pour une maison posée si près de l’eau et des embruns. La maison des années 30 n’a gardé que ses murs et a permis de créer une terrasse couverte sur la plage et le salon. La première extension en béton abrite la cuisine et ses dégagements ouverts sur l’espace ancien. Le sol uniforme est en béton résine gris clair. Les murs blancs et les volets persiennes en bois et métal ont été réalisés sur mesure. Le soleil diffuse ainsi une lumière plus douce et dessine avec le bois des ombres sur les murs. Au centre du salon une cheminée Focus trône telle une sculpture et délimite l’espace d’un grand trait noir.



Une deuxième extension en bois a permi, avec légèreté de créer deux étages pour accueillir chambres et salles de bain. A chaque étage se dresse un demi-niveau, pour se poser et admirer au travers des moucharabieh, la grande bleue. La première chambre parentale regarde les flots. Son salon de bain, son bureau et sa terrasse semblent voler au dessus de l’eau. Plancher de bois brut, mur azuréen, chaise longue Le Corbusier et banc de rotin viennent habiller la pièce, des rideaux de lin blanc eux, flottent dans le vent. Tous les navigateurs rêvent de cette chambre où le regard se perd à l’horizon. Au deuxième étage, c’est l’univers des enfants avec une large chambre et sa salle de bain en mosaïque colorée. Une frise qui court du mur au sol comme un dessin d’enfant polisson. Mais l’endroit préféré n’est-il pas cette terrasse de bois à la végétation fleurie où bois flotté et agapanthes se sourient ? C’est l’entrée côté plage où les enfants jouent et où les adultes rêvent et refont le monde aux dernières lueurs du soleil. Habillée de bois et de blanc, la petite maison de pêcheurs est aujourd’hui le plus beau port d’attache de Valérie et Pierre. Couleurs de terre et de sable, matières brutes, mobilier léger et naturel, l’atmosphère oscille entre charme et design. Plus loin il y a la mer…



Architecture :
Marie Orssaud Architecture
10 rue de la Garrigue
34130 Mudaison
Tél. : 09 60 52 17 27
www.mo-architecture.com


Texte : Isabelle Aubailly
Photos : Juliana De Giacomi