TENDANCE

L’esprit Bauhaus

Bauhaus de l'allemand Bau, « bâtiment, construction », et Haus, maison.
Bauhaus = « maison du bâtir, maison de la construction »

Tapis Lines 89 Limited Edition

Le mercredi 2 novembre, RBC Design Center nous conviait à une conférence autour de l’esprit Bauhaus conduite par l’historienne d’art Amélie d’Arschot. L’histoire incroyable de ce courant d’art et d’architecture du début XXe est totalement actuelle. Pour preuve l’édition de nouveaux tapis par La Maison Limited Edition avec la collaboration de Caroline Notté, architecte, inspirée de ce mouvement iconique qui fête cette année ces 100 ans. Amélie d’Arschot avec verve et fortes connaissances nous a fait vivre un délicieux moment dans le monde Bauhaus.

Amélie d’Arschot, historienne de l'art en conférence au RBC Design Center de Montpellier

C’est tout d’abord une école d'architecture et d'arts appliqués, fondée en 1919 à Weimar (Allemagne) par Walter Gropius. Par extension, Bauhaus désigne un courant artistique concernant, notamment, l'architecture et le design, mais également la photographie, le costume et la danse. Ce mouvement posera les bases de la réflexion sur l'architecture moderne, et notamment du style international. En 1920, dans le Manifeste du Bauhaus, Walter Gropius annonce la vocation de l'école en ces termes : « Le but de toute activité plastique est la construction ! […] Architectes, sculpteurs, peintres ; nous devons tous revenir au travail artisanal, parce qu’il n'y a pas d'art professionnel ”. Il n’existe aucune différence essentielle entre l’artiste et l’artisan. […] Voulons, concevons et créons ensemble la nouvelle construction de l’avenir, qui embrassera tout en une seule forme : architecture, art plastique et peinture. » Afin de favoriser le rapprochement entre les arts et l'artisanat, le « conseil de maîtrise » décide d'une réforme importante : chaque atelier est placé sous la responsabilité d'un « maître artisan » et d'un artiste, « maître de la forme ». Au cours de l'année 1922, Gropius fait évoluer les objectifs du Bauhaus : briser la dichotomie entre art et industrie en créant en série des objets et des logements fonctionnels accessibles au plus grand nombre. En avril 1927 et pour la première fois de son histoire, le Bauhaus ouvre un département d'architecture sous la direction de Hannes Meyer. En 1933, le Bauhaus (installé alors à Berlin) est fermé par les nazis, et sa dissolution est prononcée par ses responsables. Il aura connu trois directeurs : Walter Gropius, Hannes Meyer et Ludwig Mies van der Rohe. De nombreux artistes et professeurs s'exilent aux États-Unis pour échapper au nazisme. Ce sont surtout les architectes qui font vivre la légende du Bauhaus alors que l’atelier d’architecture de l’école n’a été ouvert qu’en 1927, soit six ans avant la fermeture définitive de cette dernière par les nazis. De plus, on voit dans le Bauhaus “l’atelier de la modernité”. Si le Bauhaus est une sorte de mythe, c’est d’une part qu’il est l’un des épisodes les plus glorieux du vieux rêve d’un “art total” et d’autre part que son histoire, entre les deux plus grandes guerres de l’histoire, a les couleurs de la légende. La renommée de ceux qui y enseignèrent a également beaucoup compté pour sa postérité.

À gauche, Tapis Minimal 26 Limited Edition. À droite, Tapis Forms 50 Limited Edition

Au niveau stylistique, les créations du Bauhaus ont favorisé l’éclosion ce que l’on a appelé un “style international” en architecture, privilégiant l’utilisation du verre et de l’acier pour des bâtiments sobres et fonctionnels. Ce courant s’est considérablement développé aux Etats-Unis, avec l’arrivée de Mies van der Rohe à Chicago. C’est surtout ce Bauhaus-là dont s’inspirent encore les architectes d’aujourd’hui. Mais l'école du Bauhaus a aussi exercé une forte influence dans le domaine des arts appliqués, à travers les objets usuels qu'elle a façonnés, elle est en plus le précurseur du design contemporain. Le programme du Bauhaus a suscité l'adhésion d'un grand nombre d'artistes d'avant-garde de toute l'Europe. Et lorsqu’on découvre aujourd’hui cette nouvelle collection de tapis Limited Edition on ne peut qu’admirer l’équilibre des formes et des teintes, la géométrie des lignes et la qualité des matières (laine et soie).


Si cette histoire vous a plu, vous pouvez suivre sur Arte, en replay, la série allemande " Bauhaus - Un temps nouveau " de Lars Kraume qui retrace l'histoire de l'école de Weimar.

Tapis Limited Edition by Caroline Notté
RBC Design Center Montpellier
www.rbcmobilier.com