TENDANCE

La piscine change de style


Fauteuil et table basse Circo par Ames

Depuis quelques années la piscine se transforme. Les formes, les revêtements, les plages et les couleurs se sont modifiés pour apporter encore plus d’esthétique à votre espace baignade. Comment transformer une piscine ancienne dont la profondeur, les matériaux ne correspondent plus à la vision actuelle ? Tout est possible à partir du moment où vous avez une piscine traditionnelle en béton : agrandissement, changement de forme, création de plage. Vous pouvez aussi décider de transformer votre piscine en bassin de baignade naturelle, installer un appareil de nage à contre courant, un chauffage. Autant d’accessoires qui rendront la baignade plus agréable. Sachez cependant que le coût d’une transformation de piscine peut être équivalent à celui d’une construction neuve. La rénovation peut être un bouleversement pour votre jardin et l’aide d’un professionnel semble indispensable. Étude, plans et dessins 3D permettront de vous projeter dans votre futur jardin : choix de style, de forme et de revêtement. Nous avons sélectionné plusieurs projets afin que vous puissiez imaginer votre propre piscine.


Avant / Après

Projet Bali

Projet Bassin contemporain

Une transformation d'une piscine ancienne qui ne convenait plus aux nouveaux propriétaires de ce très beau mas en pierres de taille. La profondeur du bassin a été revue à la baisse et l'eau est à 1,60 mètres au plus profond (de 1 à 1,60 mètres). Les mosaïques anciennes ont été remplacées par un enduit silico-marbreux couleur sable qui offre à l'eau une teinte bleu très claire. Là aussi, une plage a été créée dans le même revêtement et on a l'impression de se poser sur du sable. Une lame d'eau (bec de cygne) décore le bassin avec beaucoup de poésie. Aujourd'hui, la piscine est mieux intégrée à l'environnement, les murets de pierre, la couleur de l'eau et les plages en bois exotique apportent beauté et modernité.


Interview Didier Delmas, responsable de la société "Hyméo à Montpellier,
spécialisée dans les piscines et spa depuis plus de 20 ans.

L'esprit Piscine © Michel Perreard

Bonjour Didier. Beaucoup de piscines demandent aujourd'hui à être transformées car elles ne correspondent plus à notre manière de vivre ou à une esthétique actuelle, alors toutes les piscines peuvent-elles modifiées ?
Didier Delmas : Oui, toutes les piscines peuvent-être modifiées, sous réserve d'accès et du type de revêtement sélectionné pour l'étanchéité.

Peut-on agrandir une piscine trop petite ?
D. D. : On peut agrandir une piscine, toutefois il est obligatoire de faire une demande préalable de travaux. Ce document est à demander dans la mairie de votre commune et tout professionnel pourra vous aider à le remplir. Il permet d'informer vos voisins et commune de la mise en marche de petits travaux. Est-il possible de passer d'une piscine à 1,80/2 mètres de profondeur à 1,40 ou 1,50 mètres ? De quelle manière ?
D. D. : Il est fréquent de faire ce type de modifications. Dans les années 70 à 80 il y avait une forte demande sur des fonds composés, avec fosses à plonger, souvent sur des grands bassins. Aujourd'hui, les terrains ayant diminué en superficie, les piscines restent de dimensions standards de 5 à 8 m de long et de plus en plus avec une profondeur de 1,40 m. Cette tendance se retrouve également dans les rénovations où les clients demandent de combler les grandes profondeurs afin d'avoir un bassin beaucoup plus ludique où tout le monde à pied.

Pouvez-vous nous parler des différents revêtements intérieurs des piscines actuelles ?
D. D. : Les revêtements des piscines restent essentiellement sur du liner ou de la membrane armée. Les revêtements traditionnels carrelage sont de moins en moins demandés en raison de l'entretien et du coût de réalisation. Il reste encore des clients adeptes des revêtements enduis silico-marbreux ou autres qui présentent l'avantage de réaliser des formes libres.

Les échelles sont supprimées au profit de margelles larges et plages de piscine. Comment faire ?
D. D. : Les échelles sont toujours des éléments que l'on retrouve dans les produits d'appel pour réduire le coût de construction. Il est vrai que maintenant, les clients privilégient l'espace de vie avec des banquettes ou des plages semi-émergées « bains de soleil ». On facilite l'accès de la piscine par des marches construites dans la piscine.

Voyez-vous d'autres améliorations qui pourraient être mises en place pour actualiser une piscine ?
D. D. : Il existe de nombreuses améliorations à apporter dans les piscines. La plus prisée reste la partie gestion de l'eau automatisée, qui répond à une demande croissante des utilisateurs qui recherchent un entretien facile. Les piscines ayant été réduites, beaucoup de clients optent pour la pompe à chaleur qui leur permet de bénéficier d'une utilisation plus étendue sur la période estivale. Les abris et les volets dans notre région restent des éléments de sécurité et évitent la sur-consommation énergétique quand les bassins sont chauffés. Les tendances actuelles pour les séniors sont sur des petits bassins sur-équipés qui offrent aux utilisateurs des solutions d'aqua-fitness ludiques, détente et remise en forme.

Le coût est-il important ?
D. D. : Le coût des piscines ces dernières années a diminué en raison d'une plus forte demande. Elles se sont démocratisées et nous restons la région, sur le plan national, qui a le plus grand nombre de bassins et de ce fait la plus grande demande en nouveaux projets et en rénovation. Les prix des piscines varie de 3000 euros sur les produits hors-sol à 80 000 euros sur les produits d'exception. Le marché moyen se situe dans notre région entre 18 000 et 30 000 euros.