ESCAPADE

L’espace, le temps & la Quinta Ventozelo



Les meubles et objets ont été chinés par la propriétaire pour apporter un style unique à chaque suite. On adore la verrière de bois naturel qui sépare la chambre du salon !

La chambre de la Casa Romantica totalement ouverte sur les collines.

Le restaurant La Cantina est sur le lieu même de la cantine des ouvriers agricoles. Comme autrefois, on peut déjeuner d’un plat du jour et d’un verre de vin.

Une des salles de bain avec matériaux bruts, tapis ethnique et vue sur la nature.

Le salon d’une Casa avec sa cheminée pour les soirées fraîches de printemps.

La terrasse du restaurant ombragée par des canisses avec vue sur le Domaine et les vignes.

L’incroyable piscine à débordement semble plonger dans le fleuve.


Posée en vigie sur un paysage grandiose, cette Quinta du XVIe siècle impose sa beauté et son renouveau en cultivant une véritable science des associations. Volumes, couleurs, matières, tout a été habilement repensé en accord avec la forte identité de la propriété aux pierres ancestrales, caractéristiques de cette région du Portugal.

Pensée en fonction de son environnement, la nature interagit et s’offre en spectacle, entre amandiers centenaires, agrumes, vignes à perte de vue.

Cette région magique du Portugal à quelques kilomètres de la somptueuse Porto bâtie au bord de l’Océan, est devenue depuis quelques années très à la mode. Une nature sauvage, un vignoble selon certains comme étant le plus ancien de ce monde, des femmes et des hommes fiers de leurs traditions et le Douro, ce long fleuve qui dessine le paysage.

Un lieu hors du commun
« Ventozelo est un de ces lieux uniques, magiques et si difficile à décrire. Un lieu où le temps s’est arrêté. Où vous pouvez écouter le silence et admirer les étoiles » raconte Jorge Dias, dirigeant de Gran Cruz, propriétaire de cette immense propriété viticole dont la première référence historique date du XIIIe siècle.
A la recherche d’un site exceptionnel Jorge et son associé sont tombés amoureux de cette ferme construite à 600 mètres de hauteur, avec une vue exceptionnelle sur la ville de Pinhão et les collines. Le fleuve borde la propriété et apporte à la terre sa richesse et sa beauté. Ce paysage est travaillé depuis des centaines d’années par les hommes pour offrir un terroir idéal pour la vigne. Construite par des nobles , la Quinta a eu divers propriétaires tout au long des siècles, chacun la transformant jusqu’à ce qu’elle soit telle que nous la connaissons aujourd’hui.

L’histoire renouvelée
La rénovation entreprit ces dernières années a été effectuée avec du temps et beaucoup de belles intentions. Il y a cette sensibilité à la décoration minimaliste, tout en cherchant à s’inscrire de façon intime dans le cadre, de concilier culture locale et idées nouvelles. Après 4 ans de travaux minutieux, c’est un écrin de luxe qui propose aujourd’hui 29 chambres réparties dans 7 différentes bâtisses. Chacune correspond aux différents usages de la propriété. L’architecte, ami des propriétaires a su avec beaucoup d’élégance laisser la place aux vestiges et au paysage. La rénovation est vernaculaire, utilisant le plus possible les techniques d’autrefois, les matériaux locaux afin de respecter l’histoire et aussi dans une grande sensibilité écologique. Les travaux ont dû être réalisés avec des ouvriers qualifiés pour reproduire à l’identique les toits, les portes, les murs abimés, les ouvertures et les sols. Toutes les maisons sont différentes mais le fil conducteur est l’utilisation des matières naturelles comme le bois et la pierre, des couleurs en résonance avec la terre. Les murs des différentes maisons sont peints à la chaux dans des teintes beiges ou terracotta, l’ameublement est simple avec des lits immenses habillés de lin et des plaids en laine, des chapeaux de paille, des dessins décorent les murs, des suspensions en verre soufflé éclairent chaleureusement les pièces. Le mobilier raconte l’histoire de l’artisanat actuel. Des poêles de bois offrent des instants doux , un livre à la main et un verre de vin posé à côté. Partout la nature entre par de larges ouvertures et les vues sont uniques sur les collines et le fleuve.

La nature pour héritage
« Offrir aux voyageurs d’un jour ou plus, de vivre l’expérience d’une Quinta, dans un confort extrême mais dans la simplicité de la vie rurale afin de continuer la belle histoire de Ventazelo » : la volonté des propriétaires semble réelle tant la justesse de la rénovation se fond dans le paysage. Notre coup de coeur est « la maison romantique » nichée à flanc de colline, totalement ouverte sur l’extérieur, on a l’impression de dormir avec le ciel, les étoiles. Seuls de larges rideaux de lin structurent l’espace où la nature a le premier rôle. Un lieu qui suscite l'admiration et la poésie. Un vent léger monte du fleuve, s’enroule autour des façades de pierre, caressent les plans de vigne tortueux. Loin du bruit, se cache le Musée du Domaine, impressionnant avec son extension en Corten (acier rouillé) face aux vertes collines. Les curieux découvrent la vie du Douro, son histoire et le début de la vigne. On peut aussi s’initier à la dégustation du porto, du vin, de l’huile d’olive du domaine. Les plus jeunes vont en galopant découvrir le potager et cueillir des fruits et légumes pour la cuisine du jour.

Le restaurant La Cantina de Ventozelo, où l'on déguste la cuisine du Douro et de la région Trás-os-Montes grâce aux produits de la ferme permet à tous de déjeuner ou dîner sur les immenses terrasses abritées de canisses. C’était autrefois déjà le lieu où les ouvriers du domaine venaient se sustenter et pour parfaire l’histoire vous pouvez commander le plat du jour et un verre de vin.

Mais la plus grande réussite des propriétaires actuels est certainement l’immense piscine à débordement, peut-être la plus belle du Douro, tant sa position dominante offre une vue incroyable. On embrasse toute la région en un seul coup d’œil, on pense à La Toscane, on rêve à une époque révolue, on est si bien là avec l’espace pour horizon et la terre pour compagnon.


Quinta de Vetonzelo
hotel@quintadeventozelo.pt
www.hotel.quintadeventozelo.pt


Texte : Isabelle Aubailly