ESCAPADE

Une bulle en hiver

Neuf suites en pleine montagne dans la jolie station des Orres.



Chaque nouvelle suite est ouverte sur la lagune. La décoration chic et décontractée s’appuie sur des coloris neutres et chaleureux comme la banquette en velours moutarde. Mobilier scandinave et cadres photos vintage complètent l’ambiance 100% Hamptons.


Toutes les salles de bain regardent l’extérieur. De larges faïences effet marbre tapissent avec élégance les murs.

La route est belle dans cette vallée des Alpes du Sud et le ciel bleu augure des jours heureux où la nature entière offre des vues incroyables sur le Parc National des Ecrins. L’été s’en est allé, l’herbe jaunit, la lumière est douce et bientôt les premiers flocons viendront envelopper le paysage.

Il y a 5 ans, Éric, originaire de la région, a décidé de réaliser son rêve : construire là face à ce paysage de montagnes, à quelques mètres des pistes de ski, un habitat différent proche de la nature mais cependant très confortable. C’est tout naturellement que le choix de l’implantation s’est orienté dans la station des Orres, à 1800 mètres d’altitude.
Dans cet élan s’enchaînèrent les démarches concrètes, à commencer par l’obtention de l’accord pour viabiliser le terrain. Puis des investigations sur la faune et la flore, en toute saison, ont été menées visant à réduire et compenser les impacts environnementaux. Pour cela, il a fallu choisir des constructions s’intégrant à la fois au paysage et offrant autant de charme qu’une belle chambre d’hôtel. Les dômes géodésiques, répondant à ces critères ont donc été retenus et leur aménagement intérieur complètement repensé pour être chaleureux et confortables.


Un projet fou Une fois le lieu trouvé il a cherché des entrepreneurs compétents et prêts à relever le défi : La réalisation de cocons de bois totalement isolés et haut de gamme. Éric s’est entouré de l’Atelier d’architecture Christophe Zerillo implanté dans les Hautes Alpes depuis 20 ans, de la société FUGU, société d’évènementiel parisienne et TAO société de construction de la région. Pendant de longs mois, ils ont réfléchi et pensé la faisabilité de l’habitat entièrement fabriqué en bois. Ils ont repris le dessin des tentes-bulles éphémères de FUGU utilisées pour l’évènementiel en une structure bois durable dans le temps. Etant donné l’emplacement, l’accessibilité et la déclivité du terrain, le défi a été de trouver des solutions techniques : conception de socles en amont avec la société Allamanno et héliportage des plateformes en bois de 90m2.

La structure des dômes est venue se poser dessus comme un bel oiseau aux ailes immenses. Après, il a fallu penser l’isolation adaptée à la forme géodésique avec une couche de 12 cm au sol ainsi qu’une mousse projetée dans les parois des dômes afin que la chaleur ne s’échappe pas. Les dômes sont recouverts d’une toile ajourée verte en été qui vient se fondre dans le paysage et blanche l’hiver car recouverte par la neige. Le bois est omniprésent dans la construction : les terrasses, l’ossature, la structure et le bardage. Les dômes sont équipés d’un système de chauffage au sol complété par un poêle à pellets. La forme géodésique, sans angles, est plus facile à chauffer qu’une pièce traditionnelle avec des angles hauts dans lesquels la chaleur s’accumule inutilement.
Le projet a résidé dans une volonté de croiser le savoir-faire local et l’esprit contemporain. La mise en oeuvre a tâché d’être scrupuleuse quant à l’implantation d’une architecture à faible impact et qui pourrait être supprimée sans préjudice pour l’environnement. Le défrichement a été étudié et des plantations ont été prévues dans cet esprit. Le projet dans son ensemble comprendra douze cocons et un dôme géant qui accueillera un spa de 200 m2. Aujourd’hui, neuf D’Hômes sont accessibles à pied à partir du chemin piéton qui relie la station des Orres 1800 à celle des Orres 1650.

Une nuit sous les étoiles
Nous empruntons le chemin doucement éclairé (les lampes sont orientées vers les habitats pour na pas troubler la quiétude de la faune) et nous nous guidons avec de petites lampes portables. Un véhicule électrique transporte nos bagages jusqu’au dôme. Le soleil a disparu derrière les sommets, nous entrons dans notre bulle accrochée à la montagne. Nous sommes en pleine nature perdus au milieu de la forêt de mélèzes. À l’intérieur, le mélange bois et transparence créent une ambiance lumineuse le jour et chaleureuse la nuit, dans un esprit chalets de montagne. En plus du chauffage au sol, un poêle à pellets réchauffe notre soirée. La décoration est soignée dans des tons naturels et des matières douces. Nous avons opté pour la bulle de luxe et prendre un bain à la nuit tombée face à la vallée éclairée en écoutant les bruits feutrés du vent dans les arbres est un instant divin.

Pour le dîner, un repas léger avec charcuterie et fromage du village arrosé d’un verre de vin nous semble être le meilleur des dîners face à la nature. Contemplation, détente et fou-rires sous la lune apportent à l’insolite du lieu un bien-être authentique. Éric nous explique le lendemain que pendant l’hiver la location du D’Hôme comprend le petit-déjeuner, le goûter et la location du matériel de ski. Luges et raquettes sont également à disposition pour les enfants et les marcheurs. Enfin, à quelques minutes à pied, on retrouve les commerces de la station et ses restaurants pour des dîners plus festifs.
Une seule envie, revenir l’année prochaine pour inaugurer le spa et se laisser à nouveau envahir par la nature et le bien-être de la montagne.


ALPIN D’HÔME
Chemin de Meyssirel - Les Orres 1800
Tél. : 04 65 03 03 05
www.alpin-dhome.com


Texte : Isabelle Aubailly