ARCHI/DESIGN

Paris Design Week


Benoit Deneufbourg, chaises et table Paddle pour Cruso.

Keiji Takeuchi, chaises Spring-back pour Cruso.

Lex Pott, bougies Pillar pour Hay.

Faye Toogood, fauteuils Roly Poly pour Driade.


Retour sur la Paris Design Week qui s’est déroulée du 1er au 15 septembre : 250 évènements soulignent la diversité du design français. Dans un contexte restreint, La Paris Design Week retourne vers l’essentiel en nous démontrant une édition simple et qualitative. Valoriser l’innovation par le design, voici l’objectif des initiatives des participants de l’organisation.

Les designers Daniel et Michel Bismut ont pu présenter dans la Galerie d'Art Primitif Lucas Ratton des pièces de mobilier et de décoration en métal et bois brut, un parfait mélange d'objets organiques, hybrides et d'art africain.

Au musée Pierre Cardin, nous pouvions retrouver la marque de mobilier Cruso. Sens pratique et générosité sont les maîtres mots de cette enseigne, ayant pour valeurs la simplicité, la transparence et l’éco-responsabilité. Cette année, Benoit Deneufbourg présentait 20 chaises Paddle en frêne associées aux tables de la collection. C'est une parfaite redécouverte des codes de la relaxation, une réinterpétation des chaises et de la table Spinck-Back en collaboration avec le designer Keiji Takeuchi d’origine japonaise.

Made in Design proposait des accessoires, luminaires design et petit mobilier d'exception. Par exemple la lampe Setago, la table Mezcla par Jaime Haypon, le fauteuil Rico par Trine Andersen, le fauteuil Roly Poly par Faye Toogood ou encore le tapis Cumulus par Guillaume Delvigne et la chaise série 7 par Arne Jacobsen.

Un poadcast était organisé par Maison & Objet à la boutique du Café Intramuros. Produit par Hélène Aguilar, fondatrice du « Où est le beau » on a pu écouter Catherine Coin (créatrice de Made In Design). Elle nous a dévoilé son parcours et ses projets, son envie immuable de dénicher de jeunes maisons d'édition et de rendre le design accessible.

La maison de crowfunding KissKissBankBank avait choisi d'intégrer le parcours officiel de la Paris Design Week afin d'exposer les designers présents sur leur plateforme.

Les œuvres exposées étaient celles de :
• Rehab, le mobilier design qui nettoie les océans.
• Activaterre, le lombricomposteur qui prend soin de la planète et de notre quotidien.
• Lexeme, des meubles modulables wood for good
• Cilé des papiers peints artistiques haut-de-gamme, pensés et fabriqués en France.
• Le Cercle de la Lumière une marque fun de lampes bocal dans lesquelles prennent vie des petits personnages.
• Fjord Lifestyle et son lunch bag ICESLOW isotherme éco-responsable fabriqué en France
• Septembres, la décoration écologique, solidaire et made in France réalisée à partir de bouteilles de vin.
• NOUE atelier, des luminaires fabriqués à partir de bombes de peinture recyclées, made in Montreuil.

En définitive, la Paris Design Week a proposé un programme dynamique, original tout en nous ramenant à la simplicité et à l’authenticité des choses. L’action de la maison de Crowdfunding démontre l’envie de valoriser et faire rayonner les nouvelles générations de designer.