ARCHI/DESIGN

Aéroport chantier évènement


COBATY et l’aéroport de Montpellier se sont inspirés d’une expérience de “chantier évènement” créée dans les années 90 pour organiser une rénovation ouverte au monde et collaborative.

Le chantier évènement c’est quoi ?
Un chantier est un lieu clos, fermé aux monde et « muré » sur lui-même : il est barricadé et « Interdit au Public ». Pour autant, il crée une blessure et une contrainte dans l’environnement urbain, et celles-ci perturbent la vie du quartier et de ses habitants : s’en suivent alors des tensions, des incompréhensions et des résistances.
Pour contrer cette situation, le terme “chantier évènement” est né dans les années 90 lorsque la société Dioguardi effectua un immense chantier de parking au coeur de Lyon sur la Place du Théâtre historique des Célestins. Gianfranco Dioguardi et Yves Richiero inventèrent cette expression pour désigner le fait de transformer une blessure urbaine qu’est un chantier en un moment singulier de partage et d’échange. Le but est aussi de présenter et faire découvrir sous un angle plus artistique les métiers du bâtiment. Le résultat de ce “chantier évènement” a été extrêmement positif, recueillant l’adhésion et l’enthousiasme de l’ensemble des acteurs et des intéressés, depuis les salariés de l’Entreprise jusqu’aux riverains de la place, en passant par le Maître d’ouvrage, la Ville de Lyon et le personnel du Théâtre. Face à cette réussite, d’autres expériences similaires ont été menées.
Ainsi, le site de construction devient une identité et un patrimoine culturel commun et temporaire, qui donne la possibilité aux habitants de s’approprier le projet et d’interagir avec le chantier. En permettant aux riverains d’internaliser la présence d’un lieu dès la phase de construction, on incite les populations à participer activement à un processus de transformation qui, autrement, aurait été subi de manière passive. Le processus de “chantier évènement” est donc un vecteur d’intégration des travaux dans leur environnement proche.




Le projet A
Il y a 20 ans, COBATY et le rectorat de Montpellier ont lancé un concours auprès des élèves des lycées Dhuoda et Léonard de Vinci, de l’IUT de Nîmes et de l’EREA de Montpellier pour réaliser un ouvrage esthétique et symbolique à proximité de l’aéroport de Montpellier avec comme seul contrainte la réutilisation d’un empennage d'AirBus A 300 offert par l’aéroport.
Il y a de ça 1 an, à l’occasion des travaux d’agrandissement et d’aménagement de la zone d’activité, l’aéroport de Montpellier a spontanément fait appel à COBATY Montpellier pour remettre cette oeuvre d’art au goût du jour.
L’objectif de ce projet basé sur l’une des vocations fondamentales de la société COBATY est principalement pédagogique : transmettre et valoriser l’apprentissage dans le domaine de la construction.
Le Projet A sera donc organisé sous la forme d’un Chantier - École, en partenariat avec les élèves du lycée Léonard de Vinci ce qui fait écho au concept de “chantier évènement”.
Ce chantier de modernisation vise à réintroduire un symbole dans ce “quartier”. Malheureusement la rénovation de cet objet ne sera pas visible pour les riverains mais sa réimplantation pourra être participative.
Le projet A se situe au cœur d’une zone regroupant TERRITOIRE - ENTREPRISE - EDUCATION. La proposition d’un laboratoire de Quartier peut se concrétiser en un “Laboratoire de la zone Aéroportuaire” pour permettre aux gens de s'intégrer dans le projet. Ce laboratoire, d’un point de vue pédagogique, peut servir à faire venir des élèves pour qu’ils puissent y découvrir l’histoire de l’aéroport, de l'aéronautique à Fréjorgues, de la rénovation de l'objet, de son histoire…
Grâce à tous ces éléments, on retrouve le principe d’un “chantier événement” qui rassemble toutes sortes d’individus autour d’un projet commun, mêlant culture, art et partage.
L’idée d’un chantier événement a donc été proposée, le A n’est qu’un prétexte pour regrouper tous les acteurs et les composants de la Zone autour d’un laboratoire.
COBATY n’a pas hésité une seconde et a adhéré au projet en s’associant avec les institutions concernées (l’Aéroport Montpellier-Méditerranée, la CCI Hérault, la Fondation Dioguardi et l’Institut Condorcet Montpellier-Occitanie).
Le Projet A, en cours de préparation depuis l’automne 2018, s'est ouvert en avril 2019, et prendra fin en octobre. Durant ces quelques mois, les élèves du lycée Technique interviendront sur le site du projet pour effectuer divers travaux dans le cadre de leurs études sous la tutelle des entreprises partenaires de COBATY.
Le point culminant de l’opération sera la pose de la structure A aux environs de la mi-octobre ; celle-ci ayant été rénovée et modernisée en atelier par les élèves durant l’hiver et le printemps 2018. Une vigne sera également plantée sur plusieurs centaines de m2 en partenariat avec le CFA Agricole de l’Hérault.


Texte : Anabelle Da Costa