ARCHI/DESIGN

Les Halles Latécoère en Cité des Start up

le futur poumon de l’innovation au cœur de Toulouse

par TAA Architecture

TAA Architecture

C'est une nouvelle vie qui s’annonce pour les anciennes Halles Latécoère, situées au sud-est de la Ville Rose, à Montaudran, avenue Louis Breguet, non loin de La Halle des Machines. Ce lieu, symbole de l'envol de l'aéronautique en 1917 à Toulouse, sera dans moins d'un an, une Cité des Start-up. Piloté et financé par la région Occitanie, cet immense projet architectural a été présenté avant le début des travaux prévus fin mars par Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie.

Dans ce bâtiment de 12 000 m2, graviteront les jeunes pousses au sein d’un « Tiers Lieu » : un immense espace de co-working, des salles de réunion et un espace de conférences de 200 places. Il sera complété par la suite d’un Fab-Lab à destination du grand public, des étudiants, des entreprises et start-up. Ce sera le lieu où les jeunes créateurs pourront tester leurs innovations, soutenus par les équipes de Nubbo, l'incubateur régional, et de l’agence régionale de développement économique Ad’Occ. À l’issue de ce chantier, le site sera un lieu unique consacré à l’innovation collaborative.

Inscrites aux monuments historiques depuis 1997, ces Halles font parties du patrimoine industriel toulousain. Le bâtiment est devenu, en 2017, propriété de la collectivité qui a immédiatement annoncé son souhait de transformer le lieu en écosystème du numérique, à deux pas du B612, Centre d’Innovation de Toulouse Aerospace, un complexe immobilier abritant à la fois des plateformes technologiques, des laboratoires de mécanique et de matériaux, une université... La future Cité des start-up viendrait rejoindre ce grand ensemble lié à l'innovation contribuant à la dynamique du territoire régional, que ce soit dans la santé, les biotechnologies, le numérique, les mobilités ou les foodtechs.

C’est le groupe Taillandier Architectes Associés basé à Toulouse qui a été choisi en juillet dernier pour transformer cet ancien berceau de l’aéronautique. Cette agence Toulousaine « ayant à cœur d’écouter et d’analyser pour répondre aux besoins de son commanditaire, conçoit l’architecture et l’urbanisme comme un métier de services : quelle que soit la nature du projet, ce dernier doit améliorer la qualité de vie, à l’échelle du paysage comme de l’usager. Conscient de sa responsabilité sociétale d’architecte Pierre – Louis Taillandier veille à ce que chaque projet soit bien pensé, bien dessiné et bien construit ».

C’est donc avec cette vision que l’agence a pensé la transformation de ce lieu chargé d’histoire, où Latécoère a construit ses premiers avions Salmson. Le parti-pris de l’architecte est de conserver et de retrouver l’esprit d’origine de ce bâtiment historique en lui donnant une nouvelle destination.

La façade sera entièrement vitrée et habillée d’hélices verticales en aluminium, qui feront écho à celles des premiers avions assemblés dans ces Halles par les ouvriers Latécoère. À l’intérieur des Halles, des modules en structure bois préfabriqué seront installés sous la charpente métallique. Ils pourront offrir des espaces de travail évolutifs : une structure légère, flexible, autonome et bas carbone. Ce contraste entre la structure industrielle du XXe siècle faite de béton et d’acier et la nouvelle plus douce offrant une structure légère, flexible, autonome, exprime la dualité des problématiques de notre siècle par rapport au précédent. Le parti pris de refaire la dalle permet d’incorporer les réseaux en caniveaux et d’utiliser la géothermie pour chauffer et rafraichir la Halle dans une démarche environnementale.


TAA Architecture

Un jardin (une palmeraie) fait également partie de la proposition, telle une serre exotique, pour pouvoir traiter les eaux pluviales en les recyclant et apporter une fraîcheur et un calme rassurant dans un univers qui sera dédié à l’effervescence de l’innovation.

Outre la conservation du passé historique de la Halle, l’ambition souhaitée est de la lier à son présent, grâce à l’art urbain et au « street art », en ayant adjoint le collectif de grapheurs All Over Gallery ainsi que le studio de designer Briand et Berthereau, qui lui concevra des meubles adaptés à un tel espace. Ce seront les scénographes de Ducks Scéno, qui s’occuperont d’anticiper l’utilisation la plus efficiente de l’espace évènementiel et de la salle de 200 places.

Incubateur, accélérateur, espace de co-working, FabLab et volière à drones se côtoieront bientôt dans les anciennes Halles Latécoère. Le compte à rebours est maintenant lancé et ce sera au total, entre 280 et 306 postes de travail sur 3700 m2 qui seront proposés à la location pour des start-up qui souhaiteront travailler dans un environnement collaboratif.


TAA Architecture

Texte : Clhoé Miotto