ARCHI/DESIGN

Le Cap d’Agde : une renaissance

par A+ Architecture

A+ Architecture

Le Cap d’Agde se réinvente 50 ans après sa création. Créée dans les années 60, cette célèbre station balnéaire devenue une destination touristique au rayonnement international, mais aussi lieu de résidence pour de très nombreux Agathois, se compose d’une mosaïque de quartiers aux styles différents. Animée, tendance, surprenante, verdoyante et éminemment balnéaire, la ville du Cap d’Agde a été la première station balnéaire ainsi que le premier port de plaisance du littoral français. Depuis ces dernières années, d’importants travaux de réhabilitation et de modernisation ont été réalisés, afin de rendre le Cap d’Agde plus attractif pour les visiteurs et d’améliorer la qualité de vie des habitants. Aujourd’hui, le Cap d’Agde se donne de nouveaux objectifs pour 2020.

Le projet du Casino et du Palais des Congrès vient s’inscrire dans la mise en place d’un futur quartier éco-responsable de 10 hectares redessinant véritablement l’entrée de ville. Cette dernière devient avec ce projet, le théâtre d’une réalisation majeure toute en rondeur et en courbes. Ce projet regroupe le Palais des Congrès, le Casino, un hôtel 4 étoiles, une annexe de la mairie, un nouveau commissariat, des commerces, une maison de retraite, un grand nombre de terrasses et plus de 200 nouveaux appartements offrant une véritable ouverture sur la mer grâce aux nombreuses allées piétonnes qui mèneront aux plages du Cap. Ce nouvel espace sera construit autour d’un îlot végétal de plus de 1000 m2.

Le projet d’aménagement global est mené par la Ville d’Agde et est signé A+ Architecture, fondée à Montpellier il y a plus de 30 ans. Cette agence a marqué Montpellier de son empreinte avec notamment l’Arena, le stade de rugby, le théâtre Jean-Claude Carrière au Domaine d’O ainsi que de nombreux logements. L’équipe, déterminée et créative, compte aujourd’hui plus de 85 membres, architectes, urbanistes, et ingénieurs.

La création d’un ensemble architectural comprenant établissement de jeux, salle de conférence et de spectacles, salles de réunion, espaces de réception, d’expositions… a pour vocation de marquer symboliquement l’entrée de station, avec une architecture contribuant à l’embellissement de l’ensemble et étendant son centre au delà du port.

L’agence A+ Architecture propose donc un grand équipement mais aussi un lieu de centralité tout en courbes où le Casino et le centre des congrès viennent se déployer. Un équipement attractif grâce à la nouvelle Rambla, cette vaste allée piétonne jalonnée par des magasins menant au port et à l’esplanade Racine. Le bâtiment vient tendre une passerelle au dessus de l’avenue de Belle Isle vers le quartier ouest et le centre historique. Cette dernière arrive au niveau haut du hall de la grande salle et s’enroule entre le centre des congrès et le Casino Barrière pour descendre doucement vers la Rambla. Le projet offre à chaque niveau des vues panoramiques entre terre et mer, de l’ancien volcan le Mont Saint Loup au port.

Le Palais des Congrès se développe sur 3 niveaux, tous de plain pied avec les sorties des gradins et les passerelles extérieures. Un noyau fonctionnel, mis en évidence par 2 ascenseurs panoramiques permet d’accéder à tous les niveaux : au rez de chaussée se trouve l’espace d’exposition, au 1er étage se situe les bureaux administratifs dont le couloir qui offre une vue sur les paysages environnants. Au 2e se trouvent les salles de réunion et au 3e étage, un belvédère est posé sur le toit terrasse de la grande salle. Un bel espace qui offre la possibilité de faire des évènements culturels en plein air. Puis au 4e étage se trouve l’espace de réception avec son volume emblématique s’offrant à tous les regards et proposant une vue époustouflante sur tout le territoire d’Agde.


A+ Architecture


L’extension du port a quant à elle été imaginée en rapprochant l’eau et la ville. En effet, l’un des deux nouveaux bassins est créé aux pieds des logements, leur assurant ainsi une vue directe et privilégiée sur les bateaux. Le bassin Nord est lui un prolongement naturel du port existant d’une superficie de 2,6 ha pour 430 unités de plaisance de 8 à 11 m. Le bassin du sud de 4,6 ha pour 200 unités, sera consacré aux monocoques et catamarans de 14 à 24 m.

L’extension du port comprendra un nouvel outil pour l’économie du nautisme, la presqu’île Baumel. Elle rassemble sous une même halle des entreprises, un nouveau pôle nautique et un rooftop panoramique.

Le dessin des bâtiments vient évoquer le développement organique des coquillages, une allégorie à la mer comme deux coquillages délicatement déposés par les flots. Afin de s’inscrire dans un environnement baigné de soleil, les architectes se sont portés sur des bétons blancs, architectoniques, laissés bruts de décoffrage.

« Le Casino Barrière et le Palais des Congrès sont désormais les tout premiers édifices visibles de la station, il fallait vraiment qu’ils sortent de l’ordinaire, tout en donnant le ton du nouveau quartier qui sera entièrement réalisé dans des couleurs très claires. » Précise Éric Kedzior, ingénieur d’Unibéton.

C’est donc le mot renaissance qui nous vient à l’esprit, un demi-siècle après sa fondation, la célèbre station balnéaire du Cap d’Agde s’offre un nouveau visage. Moderne et lumineux, un futur quartier des plus ambitieux qui prend forme à l’entrée de la ville, avec comme figures de proue un Casino et un Palais des Congrès tout de bétons blancs vêtus. Ce réaménagement urbain va permettre de faire entrer le Cap d’Agde parmi les grandes destinations touristiques méditerranéennes du XIXe siècle.


Texte : Clhoé Miotto