ARCHI/DESIGN

Ode à la Mer à Montpellier

Ode à la mer © Frey

Ode à la Mer est un projet de renouvellement urbain lancé par Montpellier Méditerranée Métropole, sur 250 hectares le long de l’avenue de la Mer qui relie le centre ville au littoral, et concerne les communes de Montpellier, Lattes et Pérols. C’est l’une des plus grandes opérations de requalification urbaine et commerciale de France. Ce projet est à l’origine du groupe la Foncière Frey, développeur de centres commerciaux et spécialiste de la restructuration de sites commerciaux. Le projet est imaginé par Jos Galán, Directeur Général du cabinet international d'architectes L35, spécialisé dans les projets mixtes et commerciaux.
Cette restructuration est présentée comme unique en Europe et s'inscrit dans un vaste programme qui a pour ambition de réaménager cette entrée de ville, désuète et pour partie en zone inondable.
Ode est une Écocité qui se développe entre coteaux viticoles, étangs lagunaires et ruisseaux. Dans ce projet, la nature n’est plus l’obstacle mais le partenaire du développement de la ville.
Le projet se développera en deux actes. Ode Acte 1, situé à Pérols le long de la route de la Mer, va permettre de regrouper les commerces actuellement installés sur les zones Solis, Soriech et Fenouillet. Une partie de ces zones sont anciennes et situées en zones inondables. En très grande majorité le projet se composera de moyennes et de grandes surfaces dédiées à l’équipement de la maison, ainsi qu’à la famille, l’enfant et le jouet. Cependant, il ne s’agit pas uniquement de construire un nouveau centre commercial, mais de créer un lieu de vie, avec des activités de loisirs et des services innovants.
Cet acte contribuera également à la réparation hydraulique de ce territoire, bâti sur d'anciens sites lagunaires. Une fois les terrains libérés, ces derniers seront restructurés dans le cadre d’Ode Acte 2. Les travaux devraient commencer mi-2018, en vue d'une ouverture au public de l’Acte 1 prévue fin 2020. Cet Acte du projet Ode ne coûte rien, ni à Montpellier Agglomération, ni aux communes : il est équilibré par les opérations privées qui y seront réalisées.
Ce nouveau morceau de ville, regroupera commerces actuels et nouveaux, accueillera des bureaux, un hôtel et de multiples restaurants et cafés. Au dessus des commerces, en étage, un grand jardin sportif sera installé. Véritable « parc urbain suspendu », ce jardin est une prouesse architecturale et il sera la grande originalité du Shopping Promenade Ode à la Mer. Il rassemblera un grand nombre de loisirs dont un cinéma de plusieurs salles et son écran extérieur et des concepts sportifs de plein air (une vague de surf, un mur d'escalade, un complexe de fitness, une piste de running…).


« L’originalité du projet réside dans sa double topographie. Sur le niveau supérieur, on a ce parc avec du végétal, des zones d’ombre et de fraîcheur pour se reposer, laisser jouer les enfants... Au niveau inférieur, des allées piétonnes donnent accès aux commerces. L’ambiance y sera très méditerranéenne » Jos Galàn, architecte du projet


Ode à la mer © L35 architecture

Ode Acte 2 quant à lui prévoit de reconstruire et de réaménager les anciennes zones de Fenouillet et de Solis afin d’en faire un programme de constructions et accueillera de futurs programmes immobiliers avec 6 000 à 8 000 nouveaux logements.
Ode à la Mer s’inscrit dans la démarche « Écocité » : hydraulique, biodiversité, transports propres, nouveaux modes de consommation, services urbains intelligents… Cette Écocité privilégie la mixité des fonctions urbaines et la revalorisation des espaces naturels autour de la ligne 3 de tramway avec un drive commun, un point d’enlèvement de produits frais locaux, navettes électriques, station Vélomagg’, recharge de véhicules électriques…
Ode à la Mer ne va pas contre les réalités environnementales, il les accompagne en réconciliant la ville et l’homme avec l’environnement naturel et agricole. Montpellier poursuit avec conviction son chemin vers une modernisation respectueuse de l’environnement.


Texte : Clhoé Miotto