ARCHI/DESIGN

L’hôtel au bord de l’eau 

Les Frères Costes

© BUTTAZZONI & associés

Face à la mer, sur la plage des Roquilles, entre Palavas et Carnon aux portes de Montpellier, se dresse un projet de centre hôtelier et de balnéothérapie. Ce sont les célèbres Frères Costes ; Jean-Louis et Gilbert Costes, fils de paysans aveyronnais, qui ont fait de leur nom une marque et de leurs hôtels, restaurants et cafés les plus hauts lieux de Paris ; Ils ont conçu des établissements reconnaissables à leur style. Du Café Marly au Café Beaubourg, du Georges à Hôtel Costes en passant par le Café de France à Paris au futur l’Hôtel/balnéothérapie de Palavas, ce qui ne signifie pas qu'on les connaisse d’avantage, ces derniers cultivent la discrétion. Aujourd’hui, ils viennent inscrire leur premier grand projet en province, Palavas-les-Flots, la station balnéaire la plus proche de l’Aveyron, où la plupart des aveyronnais ont leurs souvenirs d’enfance. Ce projet des frères Costes va trouver ici sa plénitude ; un hôtel, un restaurant et une balnéothérapie de grand luxe face à la grande bleue. Ils veulent se positionner sur du 5 étoiles et cet hôtel sera donc le deuxième dans le département de l’Hérault avec le Domaine de Verchant à Castelnau-Le-Lez. Un projet qui bénéficie d’un emplacement exceptionnel, entre terre et mer et qui sera un compromis entre tradition et innovation. Le centre est érigé sur trois étages, c’est l’œuvre du cabinet d’architecture Buttazzoni à Paris ; une Agence se composant de Laurent Buttazzoni et Frédéric Lavaud qui définissent une approche architecturale en modelant des espaces vivants, des lieux fluides, poétiques, et évolutifs. Un travail qui repose sur trois notions importantes propres à leur agence : volume, matière et lumière. Leur démarche est basée sur l’approche simultanée conciliant la rigueur française et l‘élégance contemporaine, en venant associer le confort et la sensualité. Ces partis pris que l’on retrouve dans la forme et composition du bâtiment, une courbe où viennent s’alterner différents volumes cubiques appartenant aux chambres et leurs terrasses, offrant dans chacun d’entre eux une luminosité pure et différents cadrages de vues sur l’horizon. 80 chambres, un centre de balnéothérapie, un bar, un restaurant puis une immense terrasse avec piscine composent le complexe qui est déjà sorti de terre et devrait faire son ouverture pour le Printemps 2015.


Texte : Clhoé Miotto (architecte en herbe)